Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chronique d'une vie ordinaire Loin de la jeunesse dorée de Manhattan, je vous livre quelques histoires et réflexions personnelles.

Palace

Gossip Boy

Je ne me souviens pas avoir regardé cette émission quand j'étais petit, en toute logique je ne l'ai certainement jamais vu, car à cette époque A et L ne me laissaient pas regarder la télévision le soir _Ils auraient peut-être mieux fait, cela explique certainement pourquoi je suis maintenant si dépendant du programme télé_. J'ai découvert Palace, sa loufoquerie et sa gouaille quand je faisais du baby-sitting. Une chaîne francophone étrangère rediffusait cette émission en troisième partie de soirée... J'en étais devenu très fidèle, à tel point que lorsque mon baby-sitting se terminait avant la fin, je rentrais rapidement à la maison pour pouvoir regarder la fin du show.


Une pléiade d'humoristes, tous plus drôles les uns que les autres, certains nous ont quittés, mais d'autres sont encore là pour nous faire rire. Ce qui me plaît dans Palace, c'est l'esprit de troupe, la dynamique  et l'humour soft mais grinçant, l'absurde, les doux-dingues...


Un repas magique au restaurant :

 

Comment tomber amoureux en toute sécurité :



L'amour entre amis :




Le laboratoire avec Jacqueline MAILLAN, must de l'absurde. J'adore sa conviction lorsqu'elle explique les expériences qu'elle mène.



Le professeur ROLLIN : Entre le début de sa phrase et la fin tout le monde s'y perd. Du surréalisme à la limite du technocratisme.



La voix des Chadoc, Monsieur PIEPLU. Ce qui m'amuse dans ses interventions, c'est qu'il tient le rôle que j'ai vécu pendant mes saisons. Celui qui voit tout, qui sait tout, mais qui ne dit rien... sauf si on lui demande. ^^



Pour ceux qui ne connaissaient pas Palace, cet extrait va leur donner une explication d'une certaine publicité. Vous savez, celle d'une assurance avec les deux protagonistes (dans les premiers spots) qui se chamaillent. L'idée vient de cette émission _Comme quoi les publicitaires ne sont pas allés chercher leur idée très loin_!




Et pour conclure, je vous laisse avec mon amie Valérie, Miss Palace, et son petit conseil très pratique.


Commentaires