Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chronique d'une vie ordinaire Loin de la jeunesse dorée de Manhattan, je vous livre quelques histoires et réflexions personnelles.

Ho non, ça va pas devenir une habitude!!!

Gossip Boy

Et pour la seconde semaine consécutive je me retrouve à faire des heures supplémentaires le vendredi soir.

Ce n'est pas que je suis rigide au point de ne vouloir faire que mes horaires, mais le bénévolat pour la gloire ce n'est pas mon truc. Je veux bien être gentil et serviable, mais pas con. J'arrive tous les jours _Ceux où je travaille, bien entendu_ avant l'heure et je repars bien rarement à l'heure. Mais ce qui me fait rager sur ce post c'est qu'il y a une catégorie de personnes qui prend un malin plaisir à se pointer quelques minutes à peine avant la fermeture et qui plus est oublie des documents, ce qui fait que cette catégorie est adepte des aller-retour entre la mairie et leur domicile pour réunir tous les documents _dont elle savait pertinemment avoir besoin_.

En outre, je ne veux pas avoir l'air de cosette dans les Misérables et faire pleurer dans les chaumières, mais bon... moi aussi le vendredi soir à 19H30 j'aimerais bien être en week-end, parce que, même si je n'en fais pas grand chose, j'ai tout de même ma petite vie _Et surtout j'en ai eu ma dose, je voudrais tranquillement m'asseoir dans le canapé, regarder une bonne série et me détendre un peu... La permanence du vendredi dure de 14H à 19H, alors au bout de 5 heures j'apprécie la pause_.

Pour en revenir à ce bénévolat forcé _parce que je ne serais pas payé c'est certain (J'ai vérifié sur ma fiche de paie, c'est toujours autant la cours des miracles. Point d'heure supplémentaire n'y apparaît.) et je ne pourrais pas récupérer ces heures généreusement offertes_, je dois donc cela à un fils de conseiller et à un petit-fils de conseiller. C'est précisément là que je trouve qu'il y a foutage de gueule, parce que vous n'allez pas me faire croire qu'ils ne connaissent pas les horaires de la mairie. Par moment je me demande s'il n'existe pas des mairies qui accueillent le public en nocturne. N'importe quoi, je vous jure. Il y a des gens qui méritent des claques. Voilà pourquoi ce billet d'humeur est "tout colère".

Mais ce n'est pas tout, parce qu'en prime il y a la réplique de la mort qui tue, et je vous le donne en mille elle vient du maire en personne : "Ben je comprends pas, et puis pourquoi c'est toi qui remplit leurs papiers". Il est à la fois consterné et consternant. Les gens sont de plus en plus assistés et que je ne tiens pas non plus à y passer la nuit. Il croit quoi, que ça m'amuse de rester plus tard et de remplir des formalités supplémentaires un jour sur deux?!!!

Commentaires