Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chronique d'une vie ordinaire Loin de la jeunesse dorée de Manhattan, je vous livre quelques histoires et réflexions personnelles.

Fax de dernière minute

Gossip Boy

Il y a un truc qui a le don de m'exaspérer et c'est typique d'une certaine catégorie de personnes. Vous avez déjà tous rencontré un spécimen du genre, vous savez, des personnes pas organisées, qui sont "brouillons", totalement bordéliques... et qui ont un sursaut de conscience juste au moment où vous vous décidez de vous accorder le droit de partir en week-end?

Ne me regardez pas comme ça, je ne le fais vraiment pas exprès de tacler la secrétaire de mairie à tout bout de champ, elle n'arrête pas de me tendre des perches pour que je vous en parle.  Le vendredi elle aime beaucoup buller _plus que les autres jours, si, si c'est possible_. Le matin elle fonctionne au ralenti et l'après-midi elle fait des choses très essentielles comme relire l'ensemble de la boîte e-mail ou retrier des papiers qu'elle a trié la semaine précédente et qui traîneront de toute façon sur son bureau pendant encore quelques mois.

19 heure sonne au clocher de Middle of Nowhere signe que je peux arrêter de travailler et rentrer chez moi... Hééé Bééé Nooon! 19H01 : Un fax urgent arrive de la préfecture (Eux aussi se réveillent à l'heure où il n'y a plus personne qui travaille, no comment). Croyez-moi ou ne me croyez pas, elle m'a fait un caca nerveux pour que ces fameuses 3 pages (il y aurait dû en avoir 4, mais la dernière page n'est jamais arrivée) soient affichées dans la seconde. J'avais bien envie de lui dire "Ben, vous pouvez peut-être le faire, non? Puisque vous n'avez rien foutu de la journée!" mais je me suis dit que ça serait tout aussi mal venu que de me faire faire du bénévolat en dehors de mes heures.

Note à l'attention de toutes les préfectures : S'il vous plaît, la prochaine fois que vous avez des messages à faire parvenir d'urgence, pourriez-vous vous y prendre à l'avance et pendant les heures ouvrables, cela serait très urbains et puis surtout c'est un peu votre boulot d'anticiper les choses qui sont prévisibles, non?

Commentaires