Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chronique d'une vie ordinaire Loin de la jeunesse dorée de Manhattan, je vous livre quelques histoires et réflexions personnelles.

Ceci explique cela

Gossip Boy

Vous devez vous dire que j'adore tirer à boulets rouges sur la secrétaire de mairie et ce n'est pas totalement faux, maintenant je peux vous dire pourquoi je m'en prends aussi volontiers à elle : "Parce qu'elle le vaut bien!" Elle me pourrit à longueur de journée, alors elle mérite bien que je lui rende la pareille. Elle est insupportable, désagréable et incapable de faire face à la masse de travail qui est la sienne. Elle ne sait pas gérer son boulot, ni se gérer elle-même, ni son stress... Et se décharge de tout ce qui la dérange ou l'ennui. Ce que je n'arrive pas à comprendre c'est qu'en plus elle fait de "l'anti-jeu" (= Je veux dire par là qu'elle n'arrête pas de me mettre des bâtons dans les roues et de me reprocher de faire les choses comme ci ou comme ça). J'accepte les critiques constructives, mais il s'agit juste de critiques pour dire de critiquer et "d'instaurer son autorité" (-> Si je mets des guillemets, c'est parce qu'elle n'a aucune autorité). Bref, qu'elle le fasse consciemment ou non, elle me rends la journée désagréable et éreintante. Il est donc de bonne guerre que je me défoule, une fois rentré chez moi, sur cette charmante collègue.

Moralité : Plus elle est insupportable au travail, plus je lui en remets une couche quand je suis à la maison. C'est l'effet boomerang!

Autre chose : Elle semble vraiment pas très bien dans sa tête, si ça continue elle ne fera pas long feu à son poste...

Commentaires